Dates : du 13 au 29 Janvier 2012.

Le projet proposé ici prend son point de départ dans le vol qu'a subi la salle du trésor de la cathédrale de Tournai, en 2008, dont la conséquence à la fois la plus importante et emblématique fut la disparition de la croix byzantine.

Ce projet, initié par Stephan Goldrajch et Jean-Philippe Convert, entend créer un acte artistique, en collaboration avec la communauté réunie autour de la cathédrale et la population de Tournai, non pas tant en réponse au fait-divers qu'en contrepoint au vide laissé par le vol de cette croix.

Il s'agit donc de faire créer une tapisserie, au moyen d'un atelier tournaisien, relative au vol de la salle du trésor. Le financement de cette tapisserie sera le fruit d'un appel à souscription. Dans le cadre de la galerie « 38 Quai Notre-Dame », un bureau sera créé, animé par Stephan Goldrajch et Jean-Philippe Convert, présentant le projet : réunir en quelque sorte une assemblée de co-propriétaires d'une tapisserie commémorative qui, une fois tissée, pourrait être exposée dans la cathédrale.

Le choix de ce mode de financement collectif tient d'une part à la nature de l'objet volé, un symbole constituant le cœur de l'assemblée spirituelle se réunissant dans sa cathédrale, d'autre part à la nature du vol lui-même: une soustraction à une population de l'un des objets les plus en vue de son patrimoine.

Il va donc de soi que la forme que prendrait cette tapisserie ne serait donc en rien une scène illustrant ou représentant le vol de la croix. Dans l'esprit des initiateurs et créateurs de ce projet, la forme de cette tapisserie devrait refléter son mode de financement. Même s'il est encore trop tôt pour affirmer quelle serait sa forme visuelle finale, ne serait-ce que pour des questions techniques, on peut penser à une tapisserie soit composée des noms des donateurs soit de leurs visages.

Pour toute information supplémentaires, envoyez-nous un mail à croixbyzantine@gmail.com

Haut de page

38 Quai Notre-Dame asbl