Damien Pairon réalise des cut-ups de bande dessinée, de jeux vidéo, de films, de publicités … Il manœuvre le spectateur par le biais de stéréotypes masculins et féminins puisés dans le vivier des cultures populaires auxquelles le spectateur peut réagir de façon émotive. Qu’est-ce cependant : la fiction ou la réalité ?

Je monte, j’adapte et je fragmente des icônes de notre société actuelle. Je cherche dans mes souvenirs, dans ceux de la société et je joue avec les associations qu’ils génèrent. L’effet de mon travail est rendu possible grâce aux codes involontaires, à la langue et aux archétypes de notre temps : la consommation de masse, l’obsession pour le sexe, la violence gratuite, la morale changeante …

J’utilise les icônographies contemporaines, je les mixes, avec du son, avec de la musique et je joue avec leur effets inévitables. Le langage de l’image et les associations d’idées sont tellement fortes, tellement ancrées universellement qu’elles éveillent chez le spectateurs toutes sortes d’émotions. Vous pouvez vous persuader que quelque chose n’est pas, mais l’effet persiste : de ces images violentes restent la peur, la révolte, l’écœurement…

Crime passionnel : Edition a.s.b.l Amusee-vous_2009

Haut de page

38 Quai Notre-Dame asbl