Dates : du 07 Octobre au 23 Octobre 2011.

Plus qu’un titre d’exposition monotone, All Hell Broke Loose semble suggérer un morceau de rock psychédélique ou de heavy métal, un western castagneur, un roman apocalyptique, voire même, un documentaire israélien sur les victimes d’attentats-suicides en 1994. Le fait est qu’il fut toutes ces choses-là (hormis le roman apocalyptique pour lequel j’avoue avoir brodé) et c’est pourquoi il est désormais l’étiquette apposée sur cette exposition. En effet, All Hell Broke Loose rocks (cf Stanley Clarke, Rocks, Pebbles and Sand 1980)...

Cette exposition, composée de nombre d’artistes ayant tous tracé une partie de leurs chemins en Belgique ou dans le nord de la France, présente un regard sur la sculpture contemporaine et les divers aspects qu’elle peut prendre. Bien loin de la poterie traditionnelle et du modelage, il est ici question de nouvelles pratiques sculpturales, et ce en entendant cette notion de sculpture au sens le plus large qui soit (un dispositif mis en espace). Ainsi vidéos, installations, volumes et performances sont considérés comme processus sculpturaux quand lumière, béton, bois, ou encore objet usuel etc. sont autant de matériaux. L’espace d’exposition, une ancienne bibliothèque abandonnée, est quant à lui l’origine tant que le prétexte de beaucoup des interventions artistiques présentées. Ainsi l’exposition s’inscrit-elle dans un lieu et son histoire.

Avec entre autre:

Claude Cattelain / Leonor Costa / David De Beyter / Zoé Dubus / Nicolas Durand / Stephan Goldrajch / Bitsy Knox / Jonas Locht / Carole Louis / Leslie Martinelli / Xavier Mary / Gérard Meurant/ Olivier Pesret / Damien Rankovic / Florent Valmassoni / Emmanuel Van der Auwera / Joris Van der Moortel

Lieu : Ancienne bibliothèque municipale de Tournai

Haut de page

38 Quai Notre-Dame asbl